A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : vers la mise en œuvre du programme social « Un Gabonais, une parcelle »

Ecouter l'article

Ce lundi 08 juillet 2024, le Premier Ministre de la Transition, Raymond Ndong Sima, a reçu en audience une délégation du groupe PH Travaux publics conduite par son administrateur directeur général, Pierre Hendrix Ondo Ndong en compagnie du ministre des Travaux publics et des Infrastructures le Général Flavien Nzengui Nzoundou. Il était question de présenter au chef du gouvernement le contenu du programme social « Un Gabonais, une parcelle ». 

Véritable préoccupation des populations gabonaises, la question de l’accès à la propriété était au centre de la séance de travail présidée par le premier ministre ce 08 juillet 2024. Au menu des échanges, la présentation du programme social « Un Gabonais, une parcelle », une initiative de l’État gabonais visant à résoudre l’épineux problème de logement au Gabon.

« Un Gabonais, une parcelle » pour 2,5 millions de FCFA

Lors de son intervention, Pierre Hendrix Ondo Ndong a pu exposer au chef du gouvernement l’offre de partenariat qui lie l’État gabonais et le groupe PH Travaux publics avec en ligne de mire la facilitation de l’accès à la propriété à des couts réduits. Ainsi, l’acquisition d’un terrain se fera sur trois modes de paiement, à savoir en cash, par le biais d’un partenariat financier signé avec les banques locales et le paiement à hauteur de 50% et le reste à base d’un échéancier fixé par la société.

Soucieux de répondre aux attentes du plus grand nombre, le groupe PH Travaux publics, partenaire accompagnant l’État dans l’investissement immobilier, a d’ailleurs revu à la baisse le cout du terrain préalablement fixé lors de la signature de la convention avec l’État. De 4 millions de FCFA, le prix d’un terrain de 500 mètre carré est désormais fixé à 2,5 millions de FCFA. 

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page