A La UneDerniers articlesFAITS DIVERS

Gabon : un incendie d’une rare violence à la CNAMGS !

C’est en fin d’après-midi de ce lundi 22 janvier 2024 qu’un incendie a été déclaré au sein de la Direction générale de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) sise à Libreville. Selon nos sources sur place, les soldats du feu seraient déjà à pied d’œuvre pour canaliser les flammes et sécuriser le personnel qui s’y trouvait encore.

C’est au niveau du 2e étage du siège social de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale que les flammes auraient débuté. L’intensité aurait été telle que les ressources humaines qui s’y trouvaient n’auraient eu la vie sauve que grâce à la promptitude et la solidarité entre collègues venus en aide. Informés, les services des Sapeurs pompiers n’ont pas perdu du temps avant de réaliser une intervention salutaire qui aurait permis d’éviter les pertes en vie humaine.

Un court-circuit à l’origine de l’incident ?

C’est ce qu’assure un témoin oculaire qui soutient avoir voulu aller disjoncter le système alimentant le bâtiment quand il constata qu’il était déjà en feu. « C’est la preuve que le départ de feu est lié à une ou plusieurs défaillances électriques depuis le bas. Car si le problème était directement au 2e étage, on aurait eu des répercussions qu’après comme tout bâtiment en feu », a-t-il souligné de toute urgence. Dépêchés sur les lieux, les soldats du feu révèlent avoir la situation en mains. Les services des archives et de la comptabilité seraient les plus endommagés. Étonnement.

Toute chose qui fait planer le doute sur la réelle cause de cet incident. Actuellement dans les lieux, les sapeurs pompiers ont dû fermer la voie d’accès principale sur le bord de mer afin de mener à bien leurs exercices. Troublé, le personnel se dit inquiet du fait que les causes de cet incendie pourraient être autres que celles qui semblent évoquées. Les versions se multiplient. Pour l’heure, nos équipes sont déployées sur place ont pris attache avec les équipes compétentes. Le rapport préliminaire pourrait être établi sous peu.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Une enquête s’impose au regard des résultats de cette incendie : seuls les archives et documents comptables seraient sévèrement impactés, ce qui conduirait sans doute à une volonté de destruction du dispositif comptable. Mais à quelles fins ?
    A qui le tour si rien ne s’anticiperait par le changement urgent des responsables de chaque départements avec blocage de toutes habilitations informatiques ?

    La réponse reste donc aux managers et la hiérarchie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page