Derniers articlesPOLITIQUE

Gabon : le Morena pour une dissolution du PDG et une inéligibilité de 20 ans pour ses cadres

Le Parti démocratique gabonais (PDG) serait-il sur le point d’être déclaré persona non grata au sein du paysage politique gabonais. C’est du moins le souhait émis par les responsables du Mouvement de redressement national (Morena) qui le 25 novembre dernier ont proposé la dissolution pure et simple de cette formation politique qui pendant près de 50 ans a martyrisé le peuple gabonais et s’est illustré par une gouvernance mortifère et au ras des pâquerettes. 

C’est par la voix de son président Thierry Ondo Assoumou que l’historique parti d’opposition a tenu à s’exprimer sur la gouvernance du parti du président déchu Ali Bongo Ondimba. À cet effet, il a égrené une série d’agissements peu orthodoxes qui auront contribué à plonger le pays dans un état de déliquescence aggravée, notamment sur le plan économique, social et politique.

Le PDG, un parti sorti du monde des ténèbres selon le Morena

« Le PDG a plongé le Gabon et son peuple dans une précarité indescriptible. Un pays immensément riche, avec une population extrêmement pauvre. Pire, il a poussé le bouchon plus loin en anéantissant nos valeurs culturelles et en exhibant des mœurs dépravées et sataniques », a martelé le leader du Morena. Un constat sans concession, qui selon ce dernier doit avoir une réponse forte et sans pitié. 

À cet effet, cette formation politique a proposé au Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) « la dissolution pure et simple du Parti démocratique gabonais et demande l’inéligibilité durant une période de 20 ans des cadres de ce parti ». Il faut dire que cette proposition pourrait trouver un écho favorable au sein de l’opinion nationale qui s’accorde à dire que le parti créé par feu Omar Bongo Ondimba aura contribué à l’appauvrissement du peuple gabonais.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page