A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : la livraison de la voie de contournement Nord repoussée à fin février 2024

Ecouter l'article

Longue d’environ 6 kilomètres, la nouvelle route de contournement de l’aéroport international de Léon Mba dans la commune de Libreville avec un niveau d’avancement du projet évalué à 80% sera achevée fin février 2024. Et ce, en raison des impératifs auxquels  Afcons  la société  adjudicataire à dû faire face ainsi que des nouvelles modifications dans la  finalisation du  projet. 

Lancée en mi-juin 2022, la voie de contournement de l’aéroport de Libreville dans la commune d’Akanda, dont la livraison était prévue pour janvier 2024, a vu son délai prolongé d’un mois. En effet, selon la société indienne en charge de l’exécution du chantier, il ne reste que 800 mètres à construire. Ainsi le nouveau délai accordé permettra de procéder aux travaux d’élargissement du terminal aéroportuaire avec la construction d’espaces commerciaux, dans l’optique d’augmenter sa capacité d’accueil des avions. 

La zone Nord de Libreville bientôt désengorgée

Cette voie très attendue revêt une importance cruciale pour notre pays. En effet, elle contribuera non seulement à la transformation de la capitale mais permettra également de fluidifier le trafic dans cette partie de la capitale réputée pour ses bouchons monstres. Il est important de souligner que, le développement d’un pays passe également par la qualité de ses infrastructures routières d’où la relance des travaux d’aménagement routier impulsée par le président de la transition le Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema qui en a fait son cheval de bataille. 

Toutefois, si ce chantier contribuera à améliorer le bien-être des populations gabonaises, il n’en demeure pas moins que la réalisation des travaux sur cet axe à eu un impact considérable sur l’écosystème forestier et sur l’habitat puisque 2 hectares de mangrove ainsi que 708 familles ont été impactées, bien qu’elles aient fait l’objet d’un plan de relogement ou de dédommagement pécuniaire. Une réalité qu’à reconnue le Responsable Environnemental, Social et Gouvernance à GSEZ Airport, Pierra Assengone épouse Owono Assa.

Ainsi toutes les équipes sont à pied d’œuvre pour livrer une infrastructure de transport qui ne présentera aucune interruption du trafic et ce conformément à la vision du Chef de l’Etat, qui inscrit le développement des infrastructures de base parmi les chantiers prioritaires du CTRI. Le rendez-vous est donc fixé pour fin février 2024. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page