A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : 3,6% de la population atteinte du VIH en 2023

Ecouter l'article

Si L’ONUSIDA affirme que « le Gabon dispose des atouts et avance à petit pas mais sûrement dans sa réponse au VIH », il n’en demeure pas moins que la courbe de la prévalence demeure alarmante. En effet, le rapport annuel 2023 des Nations unies au Gabon indique que la prévalence du VIH/Sida est de 3,6%. Des données qui nécessitent que l’on tire la sonnette d’alarme.

Le Gabon est sur la trajectoire d’élimination du sida d’ici à 2030, au regard de tous les moyens déployés par le gouvernement, qui ne cesse de bénéficier du soutien de l’international à l’instar du stock d’antirétroviraux d’une valeur de 2 milliards FCFA offert par les Etat-Unis. En dépit de ces multiples efforts, les statistiques sur la lutte contre le VIH/Sida dans notre pays demeurent préoccupantes et la taux de personnes atteintes de cette maladie ne cesse d’augmenter. 

Prévalence au VIH de 3,6% au Gabon 

Dans le rapport des Nations Unies au Gabon pour le compte de l’année 2023, il en ressort que le pourcentage de la population atteinte du VIH est de 3,6% notamment chez les populations âgées de 15 à 49 ans. Toute chose qui favorise assurément le phénomène des perdus de vue dont le nombre aujourd’hui est estimé à près de 12000 séropositifs disparus dans la nature selon l’Enquête démographique de santé (EDS) 2022. Ce mal qui rend de plus en plus rude l’éradication de cette pandémie sur le territoire national. 

De plus, l’Enquête démographique de santé (EDS) 2022 indique que le pays compte officiellement 49 000 personnes diagnostiquées séropositives. De ce groupe de population, 28 569 patients sont sous traitement antirétroviral. En termes de prévalence au VIH/Sida, la province de la Nyanga est en tête de liste avec 4,9% ce qui dépeint la carence de contraceptifs et l’absence de sensibilisation des populations sur ce fléau mondial. S’ensuivent l’Ogooué Maritime, l’Estuaire et le Moyen-Ogooué avec respectivement 4,1% et 3,8%. La Ngounié et le Haut-Ogooué arrivent en dernière position avec 3,1% et 2,8%.

Geneviève Dewuno Edou

Diplômée en journalisme,je suis chargée des rubriques Santé en plus d’être l’une des voix derrière de nombreux reportages de GMTtv. L'écriture, la pose de voix, la présentation du Journal télévisé sont les principales tâches que j’exécute et pour lesquelles je mets mes capacités au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page