Derniers articlesENVIRONNEMENT

Franceville : les exploitants des sols édifiés sur les mécanismes de réhabilitation

Ecouter l'article

La Direction provinciale de l’Environnement du Haut-Ogooué a organisé, en collaboration avec les exploitants des sols, la première édition de la Journée de l’Environnement. L’événement, qui s’est tenu du 18 au 19 juin 2024 à Franceville, a placé le curseur sur la réhabilitation des sols exploités.

Présidée par le gouverneur de la province altogovéenne, Jacques Denis Tsanga, cette cérémonie a vu la participation des défenseurs de l’environnement ainsi que des entreprises locales. Une journée de l’environnement qui a eu pour articulations des ateliers et des conférences. Les participants ont été sensibilisés à l’importance de la préservation de l’environnement. Un accent a été mis sur la réhabilitation des sols dégradés par l’exploitation.

La préservation des sols pour garantir un avenir aux générations futures

L’initiative vise à renforcer les actions locales pour la protection de l’environnement et à promouvoir des pratiques durables. Les discussions ont souligné les techniques et stratégies de réhabilitation des sols nécessaires pour restaurer la fertilité et la biodiversité des terres exploitées.

L’événement a vu la participation d’intervenants aux profils variés. Yaëlle Christie Mouketou, enseignant-chercheur à l’Institut national supérieur d’agronomie et de biotechnologies (INSAB), a entretenu l’assistance sur la dégradation et la restauration des sols. De leur côté, les opérateurs économiques ont partagé leurs bonnes pratiques en matière de réhabilitation des sites exploités. Ensemble, ils ont échangé sur leur expertise en matière de gestion des déchets.


Jacques Denis Tsanga n’a pas manqué d’interpeller les parties prenantes sur les dangers que constitue la dégradation des sols pour la pérennisation des ressources. « La dégradation des sols n’est pas sans conséquences néfastes pour le renouvellement et la pérennisation de nos ressources naturelles et de notre biodiversité, desquelles dépend étroitement notre existence et, partant, celle des générations futures », a-t-il indiqué. Pour clôturer ces deux journées de sensibilisation autour de la préservation de l’environnement, une séance de planting d’arbres a été organisée. Cette action a été associée au nettoyage de la ville pour marquer cette célébration de l’environnement.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page