A La UneDerniers articlesInternational

France : Macron annonce la réduction drastique de ses militaires au Gabon !

La décision aurait été prise par le Président de la République de France lors d’un conseil de défense tenu mi-décembre 2023. Selon le très sérieux Le Monde, Emmanuel Macron aurait sommé les États généraux de prendre toutes les mesures pour que le contingent de militaires français au Gabon, au Sénégal et en Côte d’Ivoire baisse drastiquement. Une mesure applaudie par les défenseurs de la souveraineté africaine.

Alors que souffle sur le continent noir un vent de contestation de l’indispensable présence de la France tant dans les économies que sur le plan de la défense, les autorités publiques dudit pays semble avoir entendu le cri des millions d’afro-optimistes qui souhaitent une autonomie parfaite. Une chose est sûre c’est que les lignes bougent. Après le retrait forcé des troupes françaises au Mali et au Burkina Faso qui ont levé les boucliers, d’autres pays pourraient bientôt être libérés de cette présence encombrante.

Vers la fin de la présence militaire française au Gabon ?

Si ce concept hautement scandé qu’est l’indépendance a de l’importance, cela est assurément dû à ce qu’elle emporte. Cette condition suppose qu’un État est libre de définir sa conduite dans l’auto gouvernance. Cela évoque naturellement la souveraineté financière, économique et militaire, voire culturelle. Ce qui n’est pas le cas au Gabon où le spectre d’une puissance mondiale demeure. Une autorité suzeraine ou coloniale qui maintient par ses bases militaires un contrôle.

Toute chose qui rend appétissante, la nouvelle rendue publique par Le Monde qui soutient clairement que « Emmanuel Macron a, selon nos informations, décidé une réduction drastique des effectifs militaires au Gabon, au Sénégal et en Côte d’Ivoire, lors d’un conseil de défense, qui s’est tenu mi-décembre 2023 ». Il va sans dire que le nombre de soldats français en poste dans les capitales de ces pays serait voué à diminution importante. Rappelons qu’à Libreville et Dakar on dénombre 350 soldats français respectivement. Abidjan compterait 600 de plus. Sapristi !

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page