A La UneDerniers articlesSOCIETE

Franc-maçonnerie : Ali Bongo out, Jacques Denis Tsanga aux commandes de la Grande Loge du Gabon

La chute de l’ancien président Ali Bongo Ondimba n’a pas eu qu’une incidence sur le plan politique, mais aussi au sein de la la Grande Loge du Gabon. En effet, selon le média Africa intelligence, l’actuel gouverneur de la province du Haut-Ogooué Jacques-Denis Tsanga aurait été élu à la tête de la plus puissante obédience que compte le pays. 

Dirigée par Ali Bongo Ondimba depuis 2009, la Grande Loge du Gabon vient de voir un grand bouleversement à sa tête. Et pour cause, l’ancien ministre des Eaux et Forêts aurait été élu à la fonction de grand maître de la GLG rompant ainsi avec la tradition non processuel voulant que ce rôle devait revenir au chef de l’État

L’élection de Jacques-Denis Tsanga à la Grande loge du Gabon piloté par Lin Mombo 

Il faut souligner que selon Africa intelligence, cette élection aurait été pilotée par le très influent pro-Grand-Maître numéro 2 de la loge, Lin Mombo, ancien président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). Ce dernier, dont l’influence s’était révélé après son élection en novembre 2022, profitant semble-t-il de l’état de santé diminué d’Ali Bongo Ondimba. 

Cette influence, confirmée par l’élection du gouverneur de la province du Haut-Ogooué, s’étendrait au sein du grand collège de la Grande loge du Gabon, qui est la direction stratégique de l’obédience. À en croire Africa intelligence, il s’était employé à y écarter peu à peu les hommes de Maixent Accrombessi, l’ancien tout-puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, à l’image d’Alex-Bernard Bongo, frère cadet du président déchu.

À notre que cette stabilité, retrouvé de façade, aurait été encouragée ces derniers jours par la Grande Loge unie d’Angleterre, maison mère de la franc-maçonnerie dite régulière, à laquelle appartient la GLG, ainsi que la Grande Loge nationale française (GLNF), et la Grande Loge de Russie, obédiences sœurs de la GLG. Leurs grands maîtres respectifs, Jean-Pierre Rollet et Andreï Bogdanov avaient assisté à Libreville à la dernière réélection d’Ali Bongo et Lin Mombo à la tête de la GLG en novembre.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page