Derniers articlesSport

Fegafoot: le vote limité à 35 électeurs est une supercherie selon Valéry Ondo Ebè

Icône de la jeunesse sous la tunique de l’Azingo national, Valéry Ondo Ebè est un candidat décomplexé dans la course à la tête de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) dont l’épilogue sera connue le 16 avril prochain à Lambaréné. D’ailleurs, concernant le mode électif, le candidat déplore la limitation à 35 votants qui seraient facilement influençables.

C’est sur le plateau de l’émission sport sur TéléAfrica que le candidat à l’élection du président de la Fédération gabonaise de football, a fait quelques observations dites « judicieuses » sur le collège électoral défini par les textes de l’instance faîtière du sport roi dans notre pays. Pour Valéry Ondo Ebè, une élection du président de la Fegafoot se doit d’impliquer toutes les composantes du domaine.

Or, il regrette la mise à l’écart d’une frange des acteurs du football gabonais. Ainsi, droit dans ses bottes et persuadé de remporter le scrutin à venir, Valéry Ondo Ebè entend opérer une profonde refonte des textes normatifs qui encadrent la pratique du ballon en l’occurrence le Code électoral dont la dernière monture rendue publique le 15 février 2021, serait irrégulière à tous égards.

Rappelant la portée de cette élection, Valéry Ondo Ebè a mis en exergue quelques aspérités constatables qu’il entend changer une fois élu. « Non seulement je ne sais pas pourquoi les ligues ont deux voix mais ce code n’associe pas toutes les sensibilités du football », a-t-il martelé. Étayant sa position, ce dernier a indiqué qu’ « il est plus facile d’influencer 35 électeurs qu’une centaine ». Une observation également faite par 2 autres candidats.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme. Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page