A La UneDerniers articlesSOCIETE

État de droit: le Gabon classé 126e au monde sur 140 pays

C’est le mercredi 26 octobre dernier que l’organisation indépendante World Justice Project (WJP) a rendu public son nouveau rapport sur l’État de droit. Comme l’année écoulée, le Gabon dégringole au classement pour se positionner à la 126e place mondiale sur 140 États. Sur le continent africain, notre pays est 30e sur 34 pays avec un score de 0,39 point.

Le récent sondage réalisé par l’ONG américaine World Justice Project auprès de 154 000 ménages incluant la consultation de 3 600 juristes et experts du domaine a permis de situer le niveau de l’Etat de droit au Gabon. En effet, sur 140 pays recensés, notre pays se classe 126e rang au niveau mondial. En Afrique, le pays occupe la 30e sur 34 pays avec 0,39 point.

Pour la Directrice exécutive de World Justice Project, ce classement révèlerait le réel niveau de démocratie au Gabon en constante chute. « Nous sortons de la pandémie, mais la récession mondiale de l’état de droit continue », a souligné Elizabeth Andersen. Non sans manquer de rappeler que « l’Etat de droit est une question d’équité c’est-à-dire de responsabilité, d’égalité des droits et de justice pour tous».

Au niveau mondial, le Danemark occupe la première. Sur le continent, c’est le Rwanda qui se classe à la première place et la 42e mondiale. Sur les 8 critères retenus, le Gabon enregistre 0,63 et 0,47 pour ce qui est de l’ordre et sécurité et l’application des règlements. Les droits fondamentaux, la justice civile et la justice criminelle à 0,44; 0,37 et 0,30. Quant aux entraves au fonctionnement de l’exécutif et l’absence de corruption, le Gabon obtient 0,30 et 0,24.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme. Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page