A La UneDerniers articlesSOCIETE

ANAC : lancement de la mise en place d’un système API et PNR au Gabon

Ecouter l'article

C’est dans le cadre de la lutte contre le terrorisme que se sont ouverts ce mercredi 19 juin 2024, les travaux relatifs à la consultation nationale sur la mise en place au Gabon du système d’information préalable concernant les voyageurs (API) et les dossiers des passagers ( PNR). Un dispositif important qui permettra au Gabon de détecter et intercepter les combattants terroristes étrangers et autres grands criminels et ce grâce à l’appui des Nations Unies. 

C’est en présence des officiels que sont le Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile ( ANAC), le Général Eric Franck Tristan Moussavou, du Directeur général adjoint de l’ANAC, Samuel Samba, du représentant de la Coordinatrice des Nations Unies au Gabon Auguste Kpognon, et des représentants des Forces de sécurité et de défense que le Ministre des Transports et de la Marine Marchande, le capitaine de vaisseaux Loïc Moudouma Ndinga a procédé au lancement des consultations nationales en vue de mettre en place un système API et PNR au Gabon. Une initiative qui vise à renforcer la capacité de détection du terrorisme au Gabon et ce conformément au principe de la norme 9.7 de l’annexe 9 à la convention relative à l’aviation civile internationale qui stipule que « chaque État contractant mettra en place un système de renseignement préalable concernant les voyageurs »

Le Gabon se conforme aux exigences internationales 

Prenant la parole, le ministre des Transports et de la Marine Marchande, n’a pas manqué d’exprimer toute sa gratitude à l’endroit des Nations Unies notamment de son bureau de lutte contre le terrorisme pour l’accompagnement vers la mise en oeuvre dudit programme qui démontre les excellents liens d’amitiés établie entre le Gabon et les Nations Unies. « Le Gabon pour se conformer aux exigences internationales a sollicité et obtenu le soutien des Nations Unies pour établir et rendre opérationnel ce système d’information dans le domaine aéronautique au Gabon » a déclaré le membre du gouvernement. Ainsi, la mise en place dudit système permettra au Gabon de contribuer à la sécurité mondiale avec le système de détection et des perceptions des combattants terroristes étrangers et autre grands criminels conformément aux résolutions 2178  de 2014 , 2396 de 2017 et 2482 de 2019, du Conseil de sécurité, au droit international, aux principes des droits de l’Homme et la protection de la vie privée.

Devant l’importance dudit programme Loic Moudouma Ndinga a donc exhorté les acteurs du secteur aéronautique à tout mettre en œuvre pour l’aboutissement de ce programme. Par ailleurs, le représentant de la Coordinatrice des Nations Unies a rappelé le contexte de la mise en place de ce système. « Ce programme a été mis en place dans une logique d’accompagnement à la mise en conformité avec la résolution du conseil de sécurité 2178 en 2014, et 2396 en 2017 . Et il s’inscrit pleinement dans les objectifs établis dans le cadre de coopération établi entre le Gabon et les Nations Unies ». Par ailleurs, le représentant de la Coordinatrice des Nations Unies s’est réjouit de l’implication des parties prenantes nationales qui constitue un facteur déterminant dans la bonne mise en œuvre de ce projet. 

Geneviève Dewuno Edou

Diplômée en journalisme,je suis chargée des rubriques Santé en plus d’être l’une des voix derrière de nombreux reportages de GMTtv. L'écriture, la pose de voix, la présentation du Journal télévisé sont les principales tâches que j’exécute et pour lesquelles je mets mes capacités au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page