A La UneDerniers articlesJUSTICE

Port-Gentil : un vaste réseau d’exportation illicite de rebuts ferreux démantelé

Ecouter l'article

C’est un véritable coup de filet qu’aurait réalisé l’antenne provinciale de l’Ogooué-Maritime de la Direction générale des Contre-ingérences et de la Sécurité militaire, communément appelée « B2 ». En effet, plusieurs individus auraient été interpellés pour des faits d’exportation illicite de rebuts ferreux. 

Alors que le gouvernement avait décidé, par la prise de l’arrêté n°0016/MPMEAC/MIM/MEEDD réglementant la commercialisation et l’exportation artisanale et industrielle des rebuts ferreux et non ferreux en République gabonaise, de réguler cette filière, certains opérateurs véreux auraient décidé de ramer à contre-courant de cette mesure. La preuve avec le démantèlement récent d’un réseau de trafic illicite de ces matériaux dans la capitale économique. 

Selon des informations recueillies par Gabon Media Time, ce vaste réseau, « en violation des dispositions légales, notamment d’une autorisation de la direction générale du Commerce, procédait à l’exportation de rebuts ferreux sans être inquiété ». Un trafic pour le moins curieux au vue de la facilité avec laquelle ces individus effectuaient leurs activités.

Une grande partie des rebuts ferreux en provenance des entreprises pétrolières  

La grande quantité desdits rebuts provenait essentiellement des sociétés pétrolières et ne disposaient ni de document assurant leurs traçabilités, encore moins d’autorisations officielles de la Direction générale des Hydrocarbures. C’est donc après une enquête rondement menée par la Direction générale des Contres-ingérence et de la Sécurité militaire, que plusieurs individus auraient été interpellés dans le cadre de cette affaire.  

Rappelons qu’à travers le contrôle de l’exploitation des rebuts ferreux, composé de fer, d’acier et de fonte, les autorités gouvernementales visent la réduction du coût du matériau de fer pour les consommateurs et faciliter l’accès aux matériaux fabriqués à base des déchets ferreux récupérés sur l’ensemble du territoire national.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page