Derniers articlesSOCIETE

Port-Gentil : lancement des activités socio-éducatives

Ecouter l'article

En séjour à Port-Gentil le 13 février dernier, la ministre de l’Education nationale Camélia Ntoutoume Leclercq s’est rendue au lycée Joseph Ambouroue Avaro (LJAA) où elle a officiellement lancé les activités socio-éducatives du Championnat scolaire et universitaire (CSU) pour le compte de l’année académique 2023-2024. Une compétition qui verra s’affronter 50 établissements.

La pandémie de Covid-19 a touché le monde entier, entraînant des fermetures d’écoles, d’entreprises et d’institutions avec notamment la suspension des activités socio-éducatives, lesquelles ont repris en 2023 après 2 ans de suspension. Pour cette année académique, le top de départ de ces activités a été donné par la ministre de l’Education nationale, Camélia Ntoutoume Leclercq le 13 février. Un programme qui va non seulement permettre de renforcer les liens communautaires, mais également contribuer à la découverte des talents.

Une cinquantaine d’établissements en compétition

C’est au Lycée Joseph Ambouroue Avaro de Port-Gentil que Camélia Ntoutoume Leclercq a lancé officiellement les activités socio-éducatives de cette année. 50 établissements prendront part à cette nouvelle édition du Championnat scolaire et universitaire sur l’ensemble du territoire. Une compétition qui comporte 3 grandes étapes à savoir, les interclasses, les inter-établissements et la grande compétition nationale. 

« Cette initiative permet de détecter tous les talents, par salle de classe, ensuite nous aurons une compétition inter-établissement et la grande compétition nationale », a indiqué Camélia Ntoutoume Leclercq. En effet, les activités artistiques, culturelles et sportives encouragent la créativité et l’expression personnelle. Elles offrent un terrain propice à l’exploration de talents cachés et à la découverte de nouvelles passions.


Ces espaces sont également un cadre d’éducation et de renforcement des liens communautés, surtout dans un contexte marqué par une recrudescence de la violence en milieu scolaire. Ils permettent aux jeunes de développer des compétences interpersonnelles, telles que la communication, la collaboration, le leadership et la résolution de problèmes. Des capacités utiles à leur réalisation personnelle et professionnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page