A La UneDerniers articlesENVIRONNEMENT

Kango : l’ONG Space for Giants inaugure sa 500ème clôture électrique mobile

Le Ministre des Eaux et Forêts, Colonel Maurice Ntossui Allogo, et le Directeur National de l’Organisation non gouvernementale (ONG) Kenyane Space for Giants, Éric Chehoski, ont procédé le Vendredi 02 février 2024, à l’inauguration de la 500ème clôture électrique mobile au bénéfice de l’association agricole «Nous mêmes nous-mêmes». Située au Village Ayeme- Bekoué dans le département du Komo, province de l’Estuaire, cette clôture vise à lutter efficacement contre le conflit homme-faune. 

Dans l’optique de trouver des solutions idoines et pérennes au conflit Homme-faune et sauvegarder les forêts communautaires exploitées par les populations rurales, l’ONG Space of Giants s’est engagée depuis quelques années à faire profiter au Gabon de son savoir-faire en matière de conflit entre les humains et les éléphants. D’où la décision d’accompagner les associations et coopératives agricoles dans la gestion des forêts communautaires qui servent d’activités champêtres génératrices de revenus.

Mutualisation des efforts et transfert des compétences

Cette 500 ème clôture électrique mobile installée par Space for Giants constitue un ouf de soulagement pour l’association « nous-mêmes nous-mêmes » qui exerce ses activités agricoles sur 800 m². Au total en 2023, Space for Giants comptabilise donc 500 clôtures électriques mobiles pour 4815 bénéficiaires dans 35 départements, répartis dans les 9 provinces du Gabon.

« L’un des objectifs que poursuit Space of giants est ausside mutualiser les efforts générationnels. En cela il nous revient d’accompagner les personnes âgées decollaborer avec la jeunesse ,le gouvernement gabonais pour un transfert decompétences et de savoirs », a déclaré Éric Chehoski, Directeur National de Space for Giants. Une initiative qui cadre parfaitement avec la signature en 2022 d’un accord cadre portant sur la gestion du conflit Homme-faune au Gabon entre l’État et Space for Giants.

Vers une cohabitation équilibrée et durable entre les humains et les éléphants 

Au cours de la visite guidée du champ composé d’une bananeraie, de légumes de plusieurs espèces, le Ministre des Eaux et Forêts n’a pas caché sa satisfaction. Maurice Ntossui Allogo a d’ailleurs été invité à dévoiler le panneau officiel de l’inauguration de la 500ème clôture électrique mobile installée par l’ONG internationale. Les membres de l’association « nous-mêmes nous-mêmes » ont sollicité du membre du gouvernement un appui pour le développement de leurs activités génératrices de revenus pourvoyeuses d’emplois et l’organisation des battues administratives.

« Nous devons cohabiter en harmonie avec la nature. Le gouvernement par ma voix entend mettre des mécanismes en place pour protéger la population. Mais nous devons également protéger les éléphants qui est une espèce protégée et importante pour nos forêts et l’équilibre de l’écosystème de notre planète »,a rétorqué le Ministre des Eaux et Forêts . Les résultats de ces clôtures électriques sont palpables d’autant plus que deux ans après l’installation de la première clôture électrique à Kafélé, les éléphants ont cessé de troubler la quiétude de la propriétaire du site.

Henriette Lembet

Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page