A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : plus de 136 milliards de dettes réglées pour le seul mois de juin

Ecouter l'article

Le désendettement entamé à travers le remboursement des emprunts et autres arriérés se poursuit dans le pays. Objectif clairement affiché par le gouvernement, il vise principalement à améliorer la stabilité économique en réduisant les obligations financières, notamment externes. A ce titre, ce sont pas moins de 136 milliards de FCFA qui ont été soldés pour le seul mois de juin 2024, comme vient de l’indiquer le ministère en charge des Comptes publics. Un montant largement au-dessus des 34 milliards de FCFA réglés à fin avril, preuve d’une certaine constance. 

Les questions d’endettement et de désendettement sont cruciales en cette période de transition. Elles occupent à juste titre l’espace économique, d’autant que l’exécutif entend dans le même temps, déployer son plan national de développement pour plus de 3696 milliards de FCFA et vient de finaliser le rachat des actifs du pétrolier Assala pour plus de 636 milliards de FCFA. Pour autant, la stratégie de désendettement semble très claire : apurer au maximum les arriérés de dette, notamment extérieure. C’est ce qui est d’ailleurs en train de se faire. 

La DGCPT apure 136 milliards de FCFA de dette

Ainsi, au terme de ce seul mois de juin, ce sont plus de 136 milliards de FCFA qui ont été apurés par la direction générale de la comptabilité publique et du trésor. Une somme à laquelle s’ajoute l’ensemble des règlements effectués jusqu’à présent et qui porte le total des décaissements sur ce poste depuis le mois de septembre à plus de 857,92 milliards de FCFA dont 616,87 milliards de FCFA en capital et 241,05 milliards de FCFA en intérêts. Des efforts considérables de la part du gouvernement, quand on sait que dans le même temps, des subventions en carburants et sur les produits de première nécessité ont été accordées pour lutter contre la vie chère. 

Si dans le même les tirages sur financement extérieur ont elles aussi fait un bond à 453,92 milliards de FCFA comme l’a récemment souligné le ministère de l’économie et sa direction générale de la dette, cette stratégie du gouvernement a permis de réduire le niveau d’endettement d’un peu plus de 2%. Le stock de la dette publique passant d’un peu plus de 7136 milliards de FCFA à fin décembre 2023, à moins de 6990 milliards de FCFA. Un effort de réduction non négligeable de la part de nos autorités, qui doivent dans le même temps, composer avec les nombreux défis de l’heure. 

Casimir Mapiya

« Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. » Proverbes berbères

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page