A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : Ndong Sima mobilise son gouvernement à la suite des inondations dans le pays

Chaque année à la même période, le Gabon vit au rythme de crues et d’éboulements qui mettent des familles dans la désolation. C’est à nouveau ce qui s’est produit ces derniers jours dans plusieurs localités du pays. Ainsi, à la faveur d’un drame qui s’est produit dans la nuit du 27 au 28 novembre à Libreville, le Premier ministre chef du gouvernement de Transition, Raymond Ndong Sima, a pris la mesure du problème en conviant plusieurs membres du gouvernement le 28 novembre à une réunion d’urgence. 

Mouila, Koulamoutou, Libreville, Lambaréné, bref. Les cas d’inondation dans nos villes se comptent par dizaines. Lesquels  s’accompagnent parfois de drames comme ce fut le cas dans la nuit du 27 novembre au quartier dit PK8 après un éboulement. Une situation suffisamment grave, qui a nécessité un communiqué du président de la Transition, le Gén. Brice Oligui Nguema, qui a une nouvelle fois interpellé son gouvernement sur la nécessité d’apporter des solutions urgentes aux souffrances des Gabonais.    

Tout le gouvernement mobilisé face aux problèmes d’inondations 

C’est en substance ce qui ressort de la réunion convoquée par le chef du gouvernement de Transition, Raymond Ndong Sima. Lequel n’a pas manqué de souligner l’urgence de la situation devant ces drames vécus par de nombreux compatriotes. « L’urgence s’est imposée au Chef du gouvernement après la nuit qu’ont vécue les populations de Mouila, KoulaMoutou, Libreville pour ne citer que celles-là, du 27 au 28 novembre. Des pluies torrentielles se sont abattues dans la plupart de nos provinces faisant des sans-abris et des éboulements qui auront entraîné la mort », précise le communiqué de la rencontre. 

Devant de tels drames, Raymond Ndong Sima considère que si les réponses d’urgence incombent principalement aux responsables ministériels de l’Intérieur, de la Défense nationale, de la Santé et des Affaires sociales, de l’Énergie, des Comptes publics et des Travaux publics, l’apport de l’ensemble de l’équipe gouvernementale est toutefois de mise. « C’estle gouvernement entier qui doit apporter des réponses pertinentes et opportunes, et prendre des dispositions aux fins de juguler le corollaire de ces catastrophes naturelles qui vont se répéter tout le long de la saison, dite petite saison des pluies », poursuit le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page