A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : Mike Jocktane déplore les conditions d’incarcération difficile dans les prisons

Quelque peu silencieux depuis sa mise en liberté provisoire en octobre 2023 le président du parti Gabon Nouveau Mike Jocktane a profité de ses vœux de nouvel an pour évoquer la problématique des conditions d’incarcération au sein des prisons gabonaise. A cet effet, il a invité les nouvelles autorités en tête desquelles le président de la Transition le Général Brice Oligui Nguema à se pencher sur cette question qui touche aux droits de l’Homme. 

En effet, dans son message de vœux, l’ancien candidat à l’élection présidentielle d’août 2023 est longuement revenu sur cet épisode qui aura permis de démontrer la détermination des Gabonais de faire progresser sur la voie de la démocratie et du progrès.  Il a pour ce faire relevé que malgré les résultats tronqués, le peuple aura réussi à prouver son engagement en faveur du changement.

Mike Jocktane plaide pour de meilleures conditions d’incarcération

Concernant le coup d’Etat perpétré par le Comité pour la transition et de la restauration des institutions (CTRI) Mike Jocktane a indiqué que cette opération a permis de « préserver la paix et la stabilité, et d’éviter le bain de sang annoncé et attendu par les ennemis du Gabon ». « Aujourd’hui, nous osons croire à un avenir meilleur pour tous dans notre pays », a-t-il indiqué. 

Profitant de cette occasion, le leader de Gabon nouveau n’a pas manqué d’aborder son incarcération qui aura duré 40 jours. Ainsi, il a déploré « les conditions de vie déplorables dans lesquelles sont gardés les prisonniers ». Il faut relever que juste pour la prison centrale du Gros bouquet ce sont près de 5 000 détenus qui y sont gardés. Fort de ce constat, Mike Jocktane a invité le gouvernement à se pencher sur cette question importante afin de « faire progresser les conditions de détention dans l’univers carcéral ».

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page