Derniers articlesSOCIETE

Gabon: les étudiants de Maths sup privés d’internat par la faute de l’État

Ecouter l'article

Lancé en Mars 2020, par l’ancien ministre de l’Education nationale, Patrick Mouguiama Daouda, le projet de cantine et d’internat pour les étudiants inscrits en années préparatoires aux concours d’entrée aux grandes écoles supérieures françaises semble avoir été relégué aux calendes grecques. Et pour cause, l’État serait désormais dans l’incapacité de financer les finitions desdits travaux. 

C’est au cours d’une rencontre entre les parents d’élèves inscrits régulièrement en maths sup, que le proviseur du lycée national Léon Mba, Guillain Nayer Olouri est revenu sur les raisons qui empêchent le retour des élèves de Maths sup à l’internat. Selon ce dernier, l’Etat n’aurait pas une fois de plus honoré à ses engagements pour la réhabilitation de la cantine et du dortoir des élèves.

Malgré le préfinancement réalisé par l’entreprise adjudicataire dans ce projet de réhabilitation de la cantine et d’internat des élèves inscrits en maths sup, ce prestataire peine à livrer le chantier pour manque de financement de la part du gouvernement. Une situation vécue difficilement par les étudiants. « Nous avons du mal à travailler en groupe, vu que l’internat est fermé.  Après les cours suivis en classe, la séance de TD est quasi impossible » indique un étudiant.

Pour les parents d’élèves se sont des dépenses supplémentaires qu’ils subissent au quotidien. « L’année dernière, les responsables du ministère nous avait rassurés que les travaux ne prendraient pas du temps, un an plus tard, nos enfants sont toujours dans nos maisons, une situation qui impacte sur leur formation.», s’est indigné A.E.D, un parents d’élèves. 

Casimir Mapiya

« Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. » Proverbes berbères

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page