A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : les 9 problèmes prioritaires du système de santé selon le Pr. Adrien Mougougou

Ecouter l'article

Au Gabon, l’efficacité du secteur de la santé est conditionnée par plusieurs facteurs qui, à leur tour, conditionnent l’état de santé des populations. Ainsi selon le plan national de santé (PNDS) 2023, il en ressort que 9 aspects importants obèrent ce secteur vital. Toute chose qu’à tenu à relever le ministre de la Santé, le Pr. Adrien Mougougou, et qui nécessite des actions multisectorielles fortes. Une condition indispensable pour transformer le cadre de vie et l’épanouissement des populations.

Le système de santé gabonais repose sur un modèle pyramidal. Si le ministre de la Santé le Pr. Adrien Mougougou a sollicité près de 131 milliards de FCFA au gouvernement pour le fonctionnement de ce secteur en 2024, il reconnaît tout de même que le profil sanitaire du pays est de moins en moins performant. La preuve, dans le PNDS 2023, 9 problèmes prioritaires découlant de plusieurs facteurs dont politiques, socioculturels, socio-économiques, environnementaux, et biologiques ont été mis en exergue. 

9 problèmes prioritaires soulignés dans le PNDS 2023 

Ainsi, au terme de la dernière analyse et évaluation de la dernière politique nationale de santé, les aspects préoccupants qui ont été mis en avant par le ministre de la santé sont « la mortalité maternelle et infanto-juvénile, la faible performance du système de santé, la réduction insuffisante du poids des maladies transmissibles, une répartition inéquitable des ressources humaines et financières, une faible résilience du système de santé aux urgences de santé publique, une faible opérationnalisation des départements sanitaires». 

À cela s’ajoutent «  les ruptures récurrentes de stocks de médicaments et dispositifs médicaux essentiels dans les établissements sanitaires, Une faible mise en place des services et organes de gouvernance à tous les niveaux de la pyramide sanitaire et une faible prise en compte des facteurs environnementaux ». Autant de points qui nécessitent que les agents du secteur de la santé se déploient pour une mise en œuvre optimale du Plan national de santé (PNS) pour les 10 prochaines années.

 
Avec pour principal objectif d’« améliorer l’état de santé et le bien-être des populations », en misant sur le renforcement de la gouvernance du système de santé, le leadership du département ministériel en charge de ce secteur, la collaboration intra et intersectorielle ou encore le renforcement du système national d’information sanitaire et l’opérationnalisation du département sanitaire par le développement des soins de santé primaires, ce plan pourrait donc offrir aux nouvelles autorités, de nouvelles perspectives, dans un domaine dont les failles ont été largement révélées ces dernières années.

Geneviève Dewuno Edou

Diplômée en journalisme,je suis chargée des rubriques Santé en plus d’être l’une des voix derrière de nombreux reportages de GMTtv. L'écriture, la pose de voix, la présentation du Journal télévisé sont les principales tâches que j’exécute et pour lesquelles je mets mes capacités au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page