A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : l’année 2024 placée sous le sceau de la redynamisation à la Caistab

Ce vendredi 19 janvier 2024 s’est tenue la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au sein de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), dans la commune d’Owendo. Occasion pour le directeur général de cette entité, Ismaël Gnamalengoungou Oligui de revenir sur sa réorganisation interne, laquelle intègre un changement de dénomination, ce conformément à la vision des plus hautes autorités qui veulent un fonctionnement plus dynamique et opérationnel. 

C’est en présence du président du Conseil d’administration Jean-Maurice Ayine, des partenaires sociaux et des agents que s’est déroulée cette cérémonie de présentation de vœux. Un événement convivial qui était également l’occasion de faire un point du fonctionnement de cette administration mais surtout de présenter les perspectives pour cette année 2024.

Ainsi, lors de son intervention Ismaël Gnamalengoungou Oligui a décliné les objectifs qui devront être atteints durant l’année avec en toile de fond l’amélioration du fonctionnement de la caisse. Il s’agit entre autres « d’optimiser l’encadrement des producteurs de cacao et du café, l’augmentation du prix du cacao passant de 1000 FCFA  à 1200 FCFA et le prix du café fixé à 600 FCFA pour  700 FCFA, mais aussi la réhabilitation des plantations existantes ». Tout cela dans l’optique d’améliorer les conditions de vie des planteurs.

La Caistab pour la valorisation du Café-Cacao

Résolument engagé à promouvoir les deux filières importantes que sont le Café et le Cacao, le Directeur général de la Caistab, a souligné la nécessité de mettre en place des outils d’évaluation des travailleurs. « En mi-février 2024, nous allons organiser l’atelier national sur la relance de la filière café cacao, pour dessiner une stratégie nationale à partir de la contribution de toutes les parties prenantes du secteur», a-t-il annoncé.  A cet effet, il a prôné un management participatif qui invite tous les acteurs de la Caistab à apporter leur pierre à l’édifice pour un bon fonctionnement. 

Aussi pour atteindre les objectifs fixés, de Ismaël Gnamalengoungou Oligui prévoit également la mise en place de la direction en charge du patrimoine et des moyens généraux. Cette nouvelle direction permettra d’améliorer la gestion du patrimoine de l’entité via l’élaboration «des supports qui participent à la réussite de la Caistab». Sur le plan financier, le Directeur général prévoit d’être intransigeant sur les procédures comptables et financières pour valoriser les excédents de trésoreries afin de construire un nouveau siège digne de la Caistab.

Notons qu’au terme de cette rencontre, le Directeur général de la Caistab  Ismaël Gnamalengoungou Oligui a procédé à la remise de parchemins à plusieurs agents pour les services rendus marquant ainsi leur départ à la retraite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page