A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : lancement de l’opération de la révision de la liste électorale le 13 juin 2024

Ecouter l'article

C’est en prélude aux opérations référendaires qui se tiendront d’ici la fin de l’année, que le ministre de l’Intérieur et de la sécurité Hermann Immongault, à travers un communiqué diffusé sur Gabon 1ère ce 09 juin 2024, a annoncé que le lancement de l’opération relative à la révision de la liste électorale débutera le jeudi 13 juin prochain. Une opération qui concerne l’ensemble des Gabonais répondant aux critères. 

C’est conformément à l’application des dispositions de l’article 37 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiées et de l’arrêté 1020/MIS du 6 juin 2024 fixant la période de la révision de la liste électorale, que le premier flic du pays, Hermann Immongault a annoncé le début de la révision des listes électorales qui se tiendra du jeudi 13 au jeudi 20 juin 2024. Ainsi, cette opération qui concerne tous les Gabonais résidant sur le territoire et à l’étranger constitue une nouvelle étape dans le processus de retour à l’ordre constitutionnel.  

13 au 20 juin 2024 la révision de la liste électorale 

Pour la réussite de cette opération, toutes les dispositions ont été prises par le ministère de l’Intérieur afin que le plus grand nombre de compatriotes participent, notamment les Gabonais de la diaspora qui n’ont jamais été inscrits sur les listes électorales. « S’agissant particulièrement des Gabonais résidents à l’étranger et n’ayant jamais fait l’objet d’une inscription sur une liste électorale biométrique, 16 commissions d’enrôlement consulaires et diplomatiques ont été retenues par arrêté du ministère du l’intérieur numéro 1021/MIS du 6 juin 2024 fixant les attributions, le nombre, et les modalités de fonctionnement des commissions d’enrôlement » a déclaré Herman Immongault. 


Outre tous les dispositifs techniques relatifs à l’enrôlement, une répartition par zone a été faite. 10 commissions pour la zone Afrique, 2 pour la zone Amérique, s’agissant de la zone Océanie, 2 commissions également sont prévues et 2 commissions pour la zone Europe. Toutefois, si le ministre de l’Intérieur a rappelé que cette opération s’inscrit dans la volonté du Président de la transition d’assurer des élections libres et transparentes, le timing semble un peu précipité. En effet, alors que l’opération de délivrance du Numéro d’identification personnelle ( NIP) en vue d’établir la Carte nationale d’identité électronique (CNIE) se poursuit en raison des compatriotes retardataires qui a même fait l’objet d’une prorogation jusqu’au 20 juin 2024. L’opinion demeure tout de même perplexe quant à une telle superposition d’opérations cruciales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page