A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : en hausse de 22,6% la production de bois atteint les 4,3 millions de m3

Prioritaire au même titre que les secteurs pétrolier et minier, le secteur forestier poursuit son embellie en dépit de la crise du secteur immobilier chinois, l’un de ses principaux débouchés. Après avoir atteint une production de 2,9 millions de tonnes en 2020 et 3,5 millions de tonnes en 2021, elle a atteint plus de 4,3 millions de m3 en 2022 comme le rapporte le dernier tableau de bord de l’économie. 

Okoumé, Béli, Andong, Azobé, Padouk, Okan, Tali, Gombé, Bilinga, Ozigo, Ovengkol, Niové etc. En 2022, l’activité forestière a enregistré des résultats positifs. Comme le révèle le dernier tableau de bord de l’économie, ce sont plus de 4 341 389 m3 de bois qui ont été produits par les différents opérateurs. Un chiffre en hausse de 22,6% par rapport à 2021 et de plus de 48% par rapport à 2020. 

Belle performance en matière de production d’Okoumé

Soutenue essentiellement par la production de l’Okoumé, principale essence produite avec plus de 2,3 millions de tonnes, cette belle performance du secteur forestier a également été renforcée par l’exploitation de nouvelles surfaces forestières dans un contexte de levée des mesures gouvernementales de lutte contre le Covid-19. Une embellie qui ne s’est pas poursuivie en 2023 puisqu’au deuxième trimestre, à peine 982 006 m3 ont été produits contre 1 385 891 sur la même période un an plus tôt.


Si dans le même temps, cette production a permis d’augmenter de 25%, la part des livraisons aux industries locales, passant ainsi de 2 107 771 m3 à 2 634 714 m3, elle n’a toutefois pas permis une baisse des prix des principaux produits dérivés qui s’échangent désormais à prix d’or auprès des détaillants. Une situation qui interpelle pour un pays couvert à plus de 85% de forêts gracieusement offertes par mère nature.

Henriette Lembet

Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page