A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon: la communauté musulmane débute son Ramadan

Ecouter l'article

Comme le prévoient les presciptions de l’Islam, ce jeudi 23 mars 2023 marque le début du mois de Ramadan pour la communauté musulmane. A cet effet, le président du Conseil supérieur des Affaires islamiques du Gabon (CSAIG), l’imam Ismaël Oceni Ossa a pour ce mois sacré invité ses derniers à aller vers la crainte révérencielle d’Allah et vers des remerciements inhérents à ses innombrables bienfaits et ses multiples dons. 

Au cours de son adresse marquant le début de ce mois qui constitue la période du jeûne et contient Laylat al-Qadr, Ismaël Oceni Ossa a tenu à sensibiliser ses coreligionnaires sur l’obligation commune de nourrir la foi pour bénéficier de la miséricorde, le pardon et l’agrément du Très Haut, ainsi que la félicité des jardins du Paradis, l’affranchissement du feu de l’enfer et l’exposition aux senteurs parfumées de leur Seigneur mais aussi sur le rachat des pécheurs. 

« Il est une opportunité d’envergure pour les désobéissants et les pêcheurs afin qu’ils se rachètent » , a-t-il déclaré avant d’exhorter l’ensemble des musulmans à une prise de conscience qui doit leur permettre de  « de jauger la qualité de leur jeûne suivant les prescriptions de la charia, notamment des éléments contenus dans le Coran et la Sunnah.
« Ce mois béni au cours duquel les musulmans s’octroient une parenthèse dédiée aux actes d’adoration doit être l’occasion d’un nouveau départ résolu pour revenir sincèrement à Allah exalté soit-il.  », a-t-il martelé.

Par ailleurs, il n’a pas manqué de réitérer au nom de la communauté musulmane du Gabon ses sincères condoléances les plus attristées à l’endroit des familles éprouvées par le destin divin, suite au naufrage du bateau Esther miracle survenu le 9 mars dernier.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page