A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : 560 millions de FCFA pour la sécurisation des établissements secondaires

Ecouter l'article

La sécurisation des établissements secondaires fait désormais partie des priorités du gouvernement de Transition au Gabon. En effet, le Plan national de développement Transition (PNDT), récemment mis à jour, inclut cette problématique parmi ses 30 projets prioritaires pour un montant total de 213 milliards de FCFA. Sur les 26,763 milliards prévus pour le secteur de l’éducation, 560 millions de FCFA seront spécifiquement alloués à la sécurisation des établissements secondaires. Cette initiative vise à répondre aux préoccupations croissantes concernant l’insécurité en milieu scolaire.

La révision du Plan national de développement de la Transition a non seulement permis de revoir à la baisse le montant alloué à ce plan directeur mais également d’augmenter le nombre de projets qui y sont inscrits passant de 293 projets pour 4536 milliards de FCFA à 320 projets pour 3696 milliards. Pour cette année 30 projets seront réalisés pour un montant total de 213 milliards de FCFA. L’éducation figure en bonne place dans ce plan, avec une enveloppe conséquente destinée à améliorer les infrastructures et les conditions d’apprentissage.

560 millions pour garantir la sécurité de apprenants et du personnel

Au titre des projets prioritaires des autorités de la Transition on retrouve la sécurisation des établissements secondaires. Cette année encore, les violences en milieu scolaire ont été légion impliquant parfois des élèves et d’autres fois des individus externes. Face à cette situation, le gouvernement a décidé d’allouer 560 millions de FCFA à la sécurisation des collèges et lycées. Cette mesure vise à renforcer la sécurité des apprenants désireux d’acquérir des connaissances et du personnel enseignant en répondant à la porosité des établissements scolaires. Cette mesure pourrait comprendre l’érection et la réhabilitation des barrières et la mise en place d’un personnel de sécurité au sein des établissements.


Selon le cadre de référence, le secteur éducation compte 5 autres projets. Il s’agit notamment de la construction du Lycée d’Excellence du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) et ses équipements pour un montant de 4 milliards.  230 millions ont été alloués à la construction et l’équipement des blocs sanitaires du Lycée de Bikélé, de Lubin Martial Ntoutoume Obiang et à la réhabilitation des blocs sanitaires du Lycée de Bikélé et du CES Louis Bigman. 10 milliards ont été prévus pour la réfection des internats de plusieurs lycées sur l’ensemble du territoire. 2 milliards pour la réhabilitation des salles de classe de plusieurs établissements secondaires et 10 milliards pour le programme investissement secteur éducation pour un montant total de 26,763 milliards.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page