Derniers articlesSOCIETE

Gabon : 39 médias en ligne éligibles à la subvention à la presse

La commission nationale de la subvention à la presse écrite et numérique a récemment rendu publics ses travaux. Il en ressort que seuls 39 médias en ligne, 21 pour la presse écrite sont éligibles à la subvention à la presse sur 106 dossiers reçus et examinés. 

C’est en vue d’examiner les dossiers de candidature des médias gabonais pour l’octroi d’une subvention que le ministre des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Laurence Ndong a mis en place cette commission. L’objectif était de passer au peigne fin les dossiers de candidature à cette aide financière. 

39 médias en ligne et 21 pour la presse écrite éligible sur 106 dossiers 

En effet, au terme de 4 jours de travaux de la commission nationale de la subvention à la presse se sont 60 dossiers déclarés en droit de recevoir l’aide de l’Etat gabonais. Ainsi, 106 candidatures ont été réceptionnées  dont 41 pour la presse écrite et 65 pour la presse en ligne. Seuls 21 postulants pour la presse écrite et 39 pour la presse en ligne ont rempli les critères pour prétendre à cette subvention. 

Il faut dire que ces derniers ont été sélectionnés suivant plusieurs caractéristiques. notamment les conditions administratives dans lesquelles on retrouve l’agrément de commerce, la fiche circuit, l’agrément technique, les conditions techniques telles qu’une équipe bien structurée et des équipements de rédaction. On note également les modalités relatives à l’éthique et à la déontologie.

A titre informatif 

La subvention à la presse est une manne étatique qui vise à venir en appui au développement de la presse privée dans un pays. Au Gabon dès sa création par feu Omar Bongo en 2023, cette aide était de 500 millions de francs CFA. Elle a été plafonnée en 2021 à 125 millions de francs CFA. Toute chose faisant toujours et davantage grincer les dents dans le milieu. Il faut noter que pour cette année le montant de la cagnotte n’est pas encore connu de tous. 

Rappelons que lors de sa rencontre avec la presse, le général de brigade Brice Oligui Nguema avait affiché son vœu de ramener cette manne financière à 500 millions de FCFA. A l’heure où nous couchons ces lignes les regards sont tournés vers le président de la transition.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page