A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Élections Gabon 2023 : l’ONU insiste sur la nécessité de préserver la paix

À moins de 24 du vote pour les élections présidentielles, législatives et locales du Gabon que le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA, Abdou Abarry, et l’ensemble du Système des Nations Unies a tenu une fois de plus à interpeller l’ensemble des acteurs engagés dans la course à préserver la paix. À cet effet, il a appelé ces derniers privilégiés le dialogue en cas de désaccord.  

Dans son communiqué parvenu à Gabon Media Time ce vendredi 25 aout 2023, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale a réitéré l’appel lancé par António Guterres en faveur d’un processus électoral apaisé, inclusif et crédible. En effet, ce dernier insistait sur la nécessité de sauvegarder la paix et la cohésion sociale dans le pays durant cette période.

Ainsi, l’ONU n’a pas manqué de mettre en garde contre toutes les formes d’intimidations, de violences, de violations des droits de l’Homme et d’atteinte à la liberté d’expression. Elle a rappelé la nécessité d’éviter les discours de haine et décourage tout acte susceptible de constituer une menace à la paix sociale.  « Les Nations Unies encouragent les autorités compétentes et toutes les autres parties prenantes, y compris les candidats à la présidentielle, aux législatives et aux locales ainsi que leurs partisans, à mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation », peut-on lire dans le communiqué. 

L’ONU invite à privilégier le dialogue en cas de contentieux

Au cas où des événements inattendus se produiraient, l’Organisation des Nations-Unies invite les différentes parties prenantes à « privilégier le dialogue et le recours aux voies légales pour résoudre les éventuels désaccords ». Il faut souligner que pour le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale, il est primordial que le pays traverse cette histoire inédite, grandit « et non affaibli ».

 
Rappelons que le depuis le début du processus électoral, Abdou Abarry a multiplié des rencontres avec tous les acteurs essentiels de la scène socio-politique. Le diplomate onusien avait invite la société civile à « dissiper les discours de haine et de division » et même l’opposition afin qu’avant, pendant et après les élections générales la sérénité règnent.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page