A La UneDerniers articlesECONOMIE

Coût de l’électricité : le Gabon 5e pays le plus cher en Afrique en 2023

Alors que se pose avec acuité la question de l’accès à l’énergie électrique en Afrique, il ressort que l’un des facteurs explicatifs est le prix à payer par les ménages pour s’en approvisionner. À ce propos, le classement africain des pays avec le coût d’électricité le plus cher établi par Global Petrol Prices situe le Gabon à la 5e place avec le kilowatt/ heure évalué à 0,205 dollar soit 123, 21 FCFA. Ce qui en fait le 44e mondial. Pas de quoi s’en vanter.

Au Gabon, la hausse du niveau de vie est assurément la cause principale de la baisse du pouvoir d’achat des ménages. Déjà confrontées à des difficultés à se vêtir, loger et se nourrir, les populations peinent désormais à s’alimenter en eau et en électricité. Si le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI) semble avoir mis le pied à l’étrier sur les ressources hydrauliques, la question de l’énergie demeure une difficulté de premier ordre. D’ailleurs, Global Petrol Prices y dresse un constat amer pour notre pays. 

Le Gabon, tristement bon élève de la cherté de l’électricité

S’il aurait été judicieux que le Gabon se positionne parmi les États avec le coût d’accès à l’électricité les plus faibles pour faire face à la demande croissante, la réalité est que notre pays brille au sein des plus chers. Selon le ranking de Global Petrol Prices, le coût de l’électricité est de 0,205 dollar. Une 5eme place continentale qui lui vaut une inquiétante 44e sur le plan  mondial. Sapristi ! À cela se greffent les taxes aux alentours reversées à l’administration municipale.


En haut du classement figurent le Cap-Vert, le Mali et le Rwanda avec respectivement 0,316 dollar le kilowatt/ heure, 0,219 dollar et 0,219 dollar. Ces pays sont suivis de près par le pays des hommes intègres. De la 7e à la 10eme place se positionnent le Sénégal, le Kenya, l’Ouganda et la Sierra-Leone. Une situation qui serait,  selon Business Insider Africa, liée à la forte de la demande d’électricité. Laquelle devrait augmenter de 3,3% d’année en année.Le coût élevé de l’électricité en Afrique est un défi à multiples facettes qui nécessite une approche globale.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bjr à tous et à toutes,
    L’électricité est déjà chère en elle même et à celà on ajoute pour environ 20% de taxes diverses dont on se demande vraiment à quoi elles servent puisque leur utilisation pose beaucoup de questions.

  2. Nous sommes un pays producteur de pétrole et nous sommes à peine 2millons d’habitants, ce n’est pas normale que nous ayons l’un des coûts d’électricité les plus élevés en Afrique. Il ya des prestations que l Etat devrait subventionné à 50 ou 60% exclusivement pour les ménages gabonais. Ceci permettra d’augmenter le pouvoir d’achat et contribuerait en partie à une meilleure répartition des richesses de notre pays. L impacte d une telle mesure se fera ressentir positivement dans le quotidien de touts les gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page