A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

CESE: la justification laconique de Ndemezo’Obiang sur le curieux décaissement de 130 millions

Ecouter l'article

Sous le feu des projecteurs après la dénonciation faite par le deuxième vice-président du Conseil économique social et environnemental (CESE) Nicaise Mouloumbi auprès de la Direction générale des recherches (DGR) sur l’utilisation du budget d’investissement, le président de cette institution René Ndemezo’Obiang est récemment sorti de son silence. Dans une interview accordée au quotidien L’Union, ce dernier a indiqué que contrairement à ce qui se dit, les travaux, objet de la plainte, sont beaux et bien effectifs. 

Au cours de cet entretien, le président du CESE a tenu à tordre le cou à la polémique sur le décaissement plus de 130 millions de FCFA qui auraient été fait au bénéfice de deux entreprises en l’occurrence Elitis Multi-services et DNS Technologie, sans que lesdits travaux ne soient visibles. A cet effet, « One capo » a balayé d’un revers de la main ces accusations formulées par son vice-président.

Ainsi, il a souligné qu’en tant qu’ordonnateur du budget de l’institution, il a effectivement commandé quelques travaux au titre de l’année en cours. « Ces travaux sont en cours de réalisation », a affirmé le président du Conseil économique social et environnemental.

 
Si cette sortie de René Ndemezo’Obiang a le mérite de faire la lumière sur cette affaire qui a fait la une de l’actualité il y a quelques semaines, les questions demeurent sur la véracité des affirmations du président du CESE. Et pour cause, le vice président de l’institution affirme que ces travaux auraient été réglés sans le Visa de la questure et n’ont jamais été livrés.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page