A La UneDerniers articlesECONOMIE

Port-Gentil : 9,5 milliards de budget primitif pour 2024

Ecouter l'article

Le jeudi 09 février 2024, la commission ad hoc a procédé à la validation du budget primitif de la commune de Port-Gentil. Pour l’exercice 2024, celui-ci est plafonné en recettes et en dépenses à près de 9,6 milliards de FCFA. En diminution de 20% par rapport à l’exercice précédent, celui-ci devrait une fois encore faire la part belle aux dépenses de fonctionnement dont 85% pour la masse salariale.

C’est la salle de réunion de l’hôtel de ville de Port-Gentil qui a accueilli la commission ad hoc. Au nombre des participants se trouvait le délégué spécial de la commune de Port-Gentil, le Général Pierre Rizogo Rousselot. Celle-ci a tablé sur une diminution de 20% du budget primitif, soit près de 9,6 milliards de FCFA pour l’exercice en cours contre un peu plus de 12 milliards de FCFA pour l’exercice 2023.

Un budget consacré à 85% à la masse salariale 

Seulement, sur les 9,5 milliards de FCFA consacrés à Port-Gentil, 85% iront dans la masse salariale. En effet, une grande partie de ce budget sera dédiée à la rémunération des agents municipaux. Aux 15% restants, viendront se greffer un chèque de 7 milliards offert par le Général Brice Clotaite Oligui Nguema. Un don qui permettra de soutenir le fonctionnement administratif de la presqu’île, mais pas les investissements.

Cette diminution de 20% pouvant constituer un obstacle dans l’aménagement de la ville, le Général Pierre Rizogo Rousselot a tenu à  communiquer sur ce changement afin de rassurer les populations sur la gestion du budget alloué à Port-Gentil. « Nous avons réfléchi pour que les habitants de Port-Gentil comprennent que, en cas de difficultés, celles-ci ne résultent pas d’un détournement mais d’une certaine réalité », a indiqué le délégué spécial.


En dépit de ce budget moins important, le nouvel édile de Port-Gentil entend redonner  à la ville du sable ses lettres de noblesse. « Nous travaillerons avec ce qui nous a été donné. Nous ferons du possible avec de l’impossible et nous nous adapterons à la réalité (…). A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle » a-t-il ajouté. Il a par ailleurs  lancé Port-Gentil ville verte, une opération d’illumination des grands carrefours et une opération de restauration de l’ordre urbain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page