A La UneDerniers articlesSOCIETE

Libreville : Clean Africa expérimente la collecte de proximité dans les quartiers

Ecouter l'article

Nombreux sont les Librevillois qui déposent toutes sortes d’ordures aux abords des voies, sur les trottoirs et dans les caniveaux. En vue d’innover dans la collecte d’ordures ménagères, la société publique Gabonaise Clean Africa a décidé de rompre avec ce système traditionnel. Et ce en mettant en initiant « la collecte de proximité » avec comme point pilote, le 4ème arrondissement du Grand Libreville. Objectif? Faire disparaître les points d’apport volontaire.  

Les ménages produisent des déchets de toutes sortes : des restes de table en passant par les matelas et autres machines à laver. Ces ordures sont déposées sans tri et généralement dans des sachets, sans tenir compte de l’environnement. Afin de limiter les déplacements jusqu’aux points de dépôt souvent surchargés et insalubres, la société de ramassage d’ordures ménagères Clean Africa a mis place « l’opération de collecte de proximité » à Toulon, London, Pharmacie de Glass, des quartiers situés dans le 4ème arrondissement de la Commune de Libreville. 

Clean Africa pour une meilleur gestion des ordures ménagères 

Si depuis des années, l’incivisme des populations a toujours été pointé du doigt et d’ailleurs a fortement contribué à enlaidir l’image de Libreville la coquette, cette nouvelle approche cette nouvelle approche dans la collecte des déchets de la société Clean africa vise à terme à « améliorer significativement la propreté urbaine tout en simplifiant la vie des habitants ». Ainsi, dans le processus mis en place, les différents agents de Clean Africa se déplacent directement dans les quartiers concernés, collectant eux même les déchets à domicile. Résultat, cela réduira non seulement les efforts des habitants mais aussi les risques de saturation et de pollution aux abords des points d’apport volontaire. 


De plus, en adoptant cette nouvelle pratique, cela favorisera « un meilleur tri des déchets à la source en facilitant le recyclage et la valorisation des matériaux ». Des actions qui ne sont pas intégrées dans les habitudes des populations. Si les mauvaises habitudes ont la peau dure, les premiers retours des habitants du 4ème arrondissement semblent positifs. Lesquels d’ailleurs louent cette initiative de Clean Africa. Ainsi, en supprimant progressivement les points d’apport volontaire, c’est une manière pour la société de démontrer son engagement à contribuer à l’amélioration de l’environnement et du cadre de vie des citoyens. Toute chose qui a sa place dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité menée par les plus hautes autorités.

Geneviève Dewuno Edou

Diplômée en journalisme,je suis chargée des rubriques Santé en plus d’être l’une des voix derrière de nombreux reportages de GMTtv. L'écriture, la pose de voix, la présentation du Journal télévisé sont les principales tâches que j’exécute et pour lesquelles je mets mes capacités au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page