A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon: la production d’acier vert, la nouvelle ambition du groupe Eramet

Ecouter l'article

Profitant de sa participation au One Forest Summit, organisé les 1er et 2 mars 2023 à Libreville, le groupe minier français Eramet a dévoilé un nouveau projet dénommé Biomine. Un projet axé sur le développement de bio-réducteurs, une biomasse conditionnée avec des propriétés spécifiques, qui devrait permettre de produire de l’acier vert.

Selon la présidente directeur général du Groupe Christel Bories cet acier à l’empreinte carbone réduite devrait être produit à partir des rebuts de bois de l’industrie forestière issus de nouvelles plantations, notamment des zones minières réhabilitées. A terme, Eramet envisage faire du Gabon le premier pays producteur de cet alliage.  

L’un des avantages sera sans aucun doute d’offrir «  un nouveau débouché pour l’industrie forestière gabonaise, en particulier pour les rebuts de bois non valorisés aujourd’hui ». Ces bio-réducteurs devraient se substituer au coke actuellement utilisé comme réducteur dans les fours métallurgiques. 

« En effet, pour substituer 50 % du coke actuellement utilisé dans les usines gabonaises d’Eramet et donc, réduire de 50 % les émissions de CO2 liés à la réduction du manganèse, il faudra 40 000 tonnes de bio-réducteurs, soit environ 200 000 tonnes de bois », soutient le géant minier français.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page