A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : l’expédition du minerai de fer de Belinga désormais effective

Le projet du Fer de Belinga, dont les retombées sur les populations de l’Ogooué-Ivindo, et sur le Produit intérieur brut (PIB) du pays sont très attendues, est désormais effectif. C’est à la faveur d’une cérémonie organisée ce 04 décembre à Libreville, en présence du Premier ministre de Transition, Raymond Ndong Sima, et de quelques membres du gouvernement, que les entreprises en charge du projet, Ivindo Iron et Fortescue Metals, ont annoncé le lancement de la phase d’expédition du minerai. 

C’est en février 2023, qu’avait eu lieu la signature d’une convention minière entre l’Etat gabonais et la société australienne Ivindo Iron. Dix mois plus tard, la phase d’expédition du minerai est belle et bien effective, comme s’y était engagée l’entreprise. Un moment historique pour le Gabon, qui voit là s’ouvrir de grandes opportunités en matière de production de fer.

Des retombées économiques et sociales attendues pour l’Ogoouée-Ivindo 

Longtemps classée parmi les provinces oubliées du pays, l’Ogooué-Ivindo devrait pouvoir bénéficier de manière directe, des retombées positives du projet Belinga. « Le projet Belinga a le potentiel de devenir une mine leader dans le monde et qui contribuera au développement économique du Gabon. Pour objectif principal pour cette exploitation est, et restera d’offrir de très grandes opportunités pour le pays, notamment en matière d’employabilité », a déclaré Eric Epee, Directeur général d’Ivindo Iron.  

Un engagement réitéré par l’autre partenaire au projet, Fortescue, chargé d’implémenter l’aspect social et environnemental du projet. Notons que la première expédition du minerai de Belinga s’inscrit pleinement dans la feuille de route du ministre des Mines Hervé Patrick Opiangah, qui ambitionne de booster de manière significative le secteur minier, avec à la clé, la résorption du chômage devenu endémique dans le pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page