A La UneDerniers articlesFAITS DIVERS

Gabon : le corps de Florselia retrouvé en décomposition en face du LPIG

Ecouter l'article

Le corps sans vie d’une étudiante au complexe Basile Ondimba a été découvert dernièrement dans une broussaille jouxtant la barrière de l’aéroport international Léon Mba précisément à l’entrée dite « raccourci Alibandeng ». Selon le quotidien L’Union, il s’agirait de Florselia Mbadikoudisa Koumba âgée de seulement 22 ans qui aurait quitté le domicile familial depuis le 3 mars 2024. 

Qu’est-il arrivé à Florselia Mbadikoudisa Koumba? C’est la question que continue de se poser sa famille et particulièrement sa mère éplorée. Pourtant malgré quelques pistes, la raison de son décès reste inconnue. Le récit rapporté par notre confrère dans sa livraison du 11 au 12 mai 2024, révèle que c’est à la suite d’un appel de sa copine « Kelly » que la jeune étudiante au complexe Basile Ondimba va quitter la maison sise au quartier Plein-Ciel. La suite est désormais connue de tous, aucun signe de vie jusqu’à la découverte de son corps en décomposition.

Une mort et plusieurs interrogations 

Selon la mère de la défunte, en quittant la maison le 3 mars 2024, Florselia Mbadikoudisa Koumba n’avait donné aucune piste en cas de problème. « Nous avons passé la journée à la maison. Puis elle a reçu un coup de fil de la part d’une soit-disant amie répondant au nom de Kelly que je ne connais pas et qui l’a invitée à son anniversaire », a souligné cette dernière.  Une situation étrange puisque la portée disparue, à ce moment, n’est pas une habituée de boîtes de nuit voire d’endroits festifs.Pourtant, aux alentours de 17 heures, elle quitte sa maison pour ne plus jamais revenir. 

Anxieuse, sa famille décide de joindre sur son téléphone. Ce n’est qu’en insistant qu’une fille va décrocher en disant que Florselia se serait déplacée puis raccroche au nez. En rappelant, c’est finalement un jeune homme qui décroche en s’adressant d’une manière « désagréable » à sa mère. Estomaquée, cette dernière prend peur du fait que le statut WhatsApp de sa fille est envahi d’images impudiques. Après avoir lancé des avis de recherche, la famille est informée le 5 mai dernier de la découverte du corps en décomposition de sa fille en face du Lycée d’État. Nous y reviendrons !

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme. Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page