Derniers articlesSOCIETE

Gabon : l’absence de signalisation, un facteur d’insécurité routière pour les usagers

Éléments indispensables sur la voie publique, permettant notamment d’organiser le trafic et de faciliter la circulation entre usagers et automobilistes, les panneaux de signalisation et autres marquages au sol font cruellement défaut sur plusieurs axes routiers de la capitale gabonaise et d’ailleurs. Facteur de risque aussi bien pour les populations piétonnes que pour les automobilistes, ces panneaux de signalisation absents ou impropres, accentuent grandement le niveau d’insécurité routière. 

Avec près d’une dizaine d’accidents de la route répertoriés uniquement au cours de ces derniers jours, la question de la sécurité routière est une nouvelle fois au centre des débats. Si le piteux état du réseau routier est principalement à l’origine des accidents de la route, l’absence de signalisation routière est loin d’être un facteur négligeable. Jouant un rôle crucial en matière de sécurité routière puisqu’ils contribuent à la lisibilité de la route, ces panneaux sont hélas, de moins en moins visibles aux abords des différentes artères du Grand Libreville et d’ailleurs, 

En effet, le constat est visible. Nos routes, déjà mal éclairées, manquent de marquages au sol et autres panneaux de signalisation censés interpeller les automobilistes sur les dangers, les obligations, les indications, les interdictions, les directions, mais également les localisations. Une situation encore plus déplorable puisque les abords de certains établissements scolaires n’en font pas exception. Pourtant considérés comme l’un des moyens par lequel on parvient à assurer la sécurité des usagers, ces panneaux semblent donc négligés par les responsables en charge de la sécurité routière.

Un problème majeur mais relégué au second plan

Face à ce constat accablant, comment comprendre que dans des carrefours très fréquentés ces panneaux demeurent quasi inexistants ? Pourquoi ce laxisme de la part de la Direction générale de la sécurité routière ? Pourquoi tant de négligence quand on sait que le bilan du nombre d’accidents de la route pour la seule année 2020, faisait état de 3478 accidents et 77 morts? Autant de questions qui poussent l’opinion à s’interroger, quand on sait également que les contrôles techniques effectués sur plusieurs milliers de véhicules chaque année, sont très souvent bâclés.

La Direction générale de la sécurité routière invitée à renforcer la signalisation routière

Nécessitant que l’Etat prenne des mesures idoines afin de lutter convenablement contre l’insécurité routière, ces différents constats concernant les panneaux de signalisation devraient donc être pris en compte par les nouvelles autorités qui entendent globalement améliorer le quotidien des populations en investissant massivement dans des projets routiers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page