A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : la BICIG engagée dans la lutte contre le paludisme

Ecouter l'article

La halte garderie de Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville a servi de cadre ce jeudi 25 avril 2024 à la célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme. Une opportunité pour la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) de renouveler son engagement dans ce combat sans fin qui ne cesse de toucher plusieurs familles sur le continent et au Gabon. 

C’est dans le cadre de sa responsabilité sociétale d’entreprise que la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon a réitéré son engagement dans la lutte contre le paludisme. Une action qui s’est tenue ce 25 avril 2024 marquant ainsi de facto la journée mondiale du paludisme. C’est au cours d’une cérémonie solennelle que la BICIG forte de son engagement citoyen s’est donnée pour mission de permettre aux populations défavorisées d’accéder « à des solutions de préventions ».

Une entreprise citoyenne 

C’est sous le thème « Zéro palu, je m’engage » que les populations environnantes ayant effectué le déplacement ont été entretenues. Selon la directrice du capital humain de la BICIG, Ghislaine Ognagna épouse Nkoma, cet opérateur économique ambitionne de limiter l’impact du paludisme au Gabon avec l’appui des autorités locales concernées par la question. « cette cause pour laquelle il nous tient à cœur de nous engager est un véritable problème de santé publique ».

Instantanée de la remise du chèque © D.R.

Il faut dire qu’au Gabon, le paludisme reste la première cause de consultation, d’hospitalisation, d’absentéisme et même de décès. Fort de ce constat la BICIG s’est mobilisée afin de consentir et de soutenir les politiques publiques. « Aujourd’hui jeudi 25 avril 2024, date de la journée mondiale de lutte contre le paludisme marque la première vague de distribution des 1600 kits de sûreté incluant 1500 moustiquaires imprégnées  et 100 tests de dépistage ». 

Ces nombreux présents ont été offerts à tous les apprenants de la halte garderie de Nzeng-Ayong et aux populations en difficultés. Le reste sera distribué tout au long de l’année à travers le pays. Au terme de la cérémonie, le leader du secteur bancaire du pays a remis un chèque de trois million six cent mille francs (3 600 000 FCFA) au programme national de lutte contre le paludisme. Notons que cette action s’inscrit dans le cadre d’un partenariat mis en place en 2012 par les deux entités. 

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page