A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Élections Gabon 2023 : du retard à l’allumage pour décourager les électeurs ?

C’est la question qui taraude les esprits en ce début de matinée du samedi 26 aout 2023 marquant le jour du vote aux élections présidentielle, législatives et locales. En effet, selon plusieurs témoignages recueillis par Gabon Media Time, alors qu’on approchait les 10 heures, plusieurs bureaux de vote ne seraient pas encore ouverts, ce alors que plusieurs électeurs continuent de patienter pour accomplir leur devoir civique. 

Décidément, le Centre gabonais des élections (CGE) n’a pas fini d’essuyer des critiques au vu des multiples couacs enregistrés depuis le début du processus électoral dont l’issue devrait être close ce 26 aout.  Après l’annulation puis la réhabilitation de plusieurs bureaux à l’étranger et plus récemment la délocalisation injustifiée d’autres bureaux à Libreville et Akanda, l’opération de vote accuse un sérieux retard.

Plusieurs bureaux de vote toujours pas ouvert !

Selon des informations recueillies par Gabon Media Time, plusieurs bureaux de vote accusent du retard à Libreville, Akanda et même à Owendo. C’est notamment le cas au centre de vote de l’école publique de Dragage où curieusement un militaire assigné à la sécurité aurait voulu procéder à l’appel par bureau de vote au mépris des dispositions légales. Même cas de figue à l’école publique de Plein ciel Bisségué, à l’école publique Ozoungue ou encore à l’école publique des charbonnages et même à l’intérieur du pays où selon certaines indiscrétions, le matériel électoral n’aurait pas encore été acheminé.

Pis, outre le fait que les bureaux sont toujours clos, des électeurs sur place assurent qu’il n’y aurait encore ni matériel de vote, ni scrutateurs, c’est notamment le cas à l’école publique de Damas. Une situation pour le moins inquiétante et qui commence à susciter des interrogations, certains évoquant une volonté semble-t-il du Centre gabonais des élections de décourager les électeurs qui ont pris d’assaut les centres de vote tôt ce matin. Nous y reviendrons !

Casimir Mapiya

« Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. » Proverbes berbères

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page