A La UneDerniers articlesSport

Coupe d’Italie : Naples éliminé par Oyono et Frosinone !

C’est la sensation en Italie depuis quelques heures. En effet, le vainqueur en titre de la Coupe d’Italie et du calcio a été laminé à domicile par la courageuse équipe de Frosinone d’un certain Anthony Oyono Omva. Un succès retentissant des Leoni sur le score fleuve de 4 buts à zéro au stade Diego Armando Maradona qui plonge à nouveau Naples dans la tourmente.

Que s’est-il passé au stade Diego Armando Maradona le mardi 19 décembre dernier ? Une déferlante offensive des hommes d’Eusebio Di Francesco a réduit à néant la défense napolitaine. Une humiliation à domicile qui sonne la fin de parcours en Coppa Italia des tenants du titre. Pourtant, à l’entame de la rencontre rien ne présageait un tel massacre. Récit d’une soirée à oublier pour Walter Mazzarri et ses troupes.

Quand Frosinone n’a pas froid aux yeux

C’est un format des plus atypiques pour le football italien. Deux styles de jeu opposés et deux palmarès aux antipodes l’un de l’autre. Une équipe de Naples qui semble revivre ses plus belles heures après les années 90 et une courageuse équipe emmenée par Eusebio Di Francesco qui devra faire mieux ou tout autant que Fabio Grosso qui les a fait grimper en série A. Désireuse d’imposer sa marque, Napoli enchaîne les attaques. D’ailleurs, Giovanni Simeone croit ouvrir donner l’avantage aux partenopei.

Mais une position illicite contraint l’arbitre à annuler le but. Il faudra attendre la seconde période pour voir les actions de but se concrétiser. Une sorte de stratégie huilée des gros envers les plus petites équipes. Seulement, cette Frosinone qui prend les choses en mains. Profitant de la suffisance à peine voilée des champions d’Italie, le promu sort l’artillerie lourde et le punit à la 65e minute par Enzo Barrenechea, prêté par la Juventus. Moins de 5 minutes après, Anthony Oyono voit son équipe prendre le large avec le but de Giuseppe Caso.

Naples coule avec Osimhen dans le bateau

Le désormais meilleur footballeur sur le continent africain n’a pas pu empêcher le fait que le bateau Napolitain chavire. Malgré quelques ripostes mal préparées et n’ayant pas mis l’adversaire en danger, c’est plutôt le visiteur qui enfonce le clou par l’entremise de l’international marocain, Walid Cheddira qui n’a pas tremblé pour transformer son penalty (90e+1). Dans une soirée sombre en tous points, Zambo Anguissa et sa bande ont rompu.

« Les Leoni ont même inscrit un quatrième but (90e+5) grâce à Abdou Harroui. Après avoir éliminé le Torino au tour précédent, le promu Frosinone s’offre le scalp des tenants du titre du dernier Scudetto (0-4). En quarts de finale, le club de la banlieue de Rome affrontera le gagnant de la rencontre opposant la Juventus à la Salernitana », a conclu notre confrère Foot mercato. Une soirée cauchemardesque à oublier avant d’entamer le virage décisif de la saison en coupe d’Europe.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page