A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Bitam: le leadership de «One Capo» boudé à travers une pétition signée par 900 personnes

Ecouter l'article

L’actuel ministre de la Lutte contre la vie chère René Ndemezo’Obiang ne serait-il plus en odeur de sainteté dans son fief politique de Bitam dans le département du Ntem? C’est le sentiment qui pourrait se dégager au vu de la diffusion ces dernières semaines d’une pétition qui a recueilli près de 900 signatures avec comme objectif d’informer le président du Parti démocratique gabonais (PDG) Ali Bongo Ondimba du rejet du leadership de celui qui avait fait un tour par la case opposition lors de l’élection présidentielle d’août 2016.  

Dans cette pétition très frontale, puisque déclinant les noms et prénoms, le comité du Parti démocratique gabonais auquel ils appartiennent, leur circonscription électorale, et même  leurs numéros de téléphone, les signataires disent ne plus faire confiance à l’ancien premier secrétaire de Démocratie nouvelle. A cet effet, ils n’ont pas manqué d’interpeller le président du PDG sur le risque de « d’une fracturation locale du parti au cas où un tel leadership s’imposerait à nous ». 

Dans leur plaidoyer, ils fustigent notamment les agissements délétères qui seraient de nature à affaiblir le PDG dont se serait rendu coupable l’actuel membre du gouvernement, ce en violation des statuts et règlement intérieur du « parti de masse ». « Au lieu de s’intégrer et de travailler normalement comme un militant au sein des structures de base, il s’illustre plutôt par le trafic d’influence, le culte de la personnalité, les règlements de compte, la roublardise pour s’attacher ces structures grâce aux positions acquises à travers le DCP », indiquent-ils.

Toutes choses qui selon les signataires de cette pétition pourraient sans aucun doute créer des divisions dans les rangs du parti dans le département du Ntem. Une éventualité aux allures de suicide collectif surtout à quelques mois seulement des prochaines échéances électorales.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page