Derniers articlesSOCIETE

USTM: journée «université morte» en hommage à Djinky Émane

C’est à l’issue d’une assemblée générale tenue le mercredi 22 février 2021 que le Syndicat national des enseignants chercheurs section USTM (SNEC-USTM), a lancé la journée « université morte ». Une opération en soutien à la famille du jeune Djinky Émane, étudiant à l’Université Omar Bongo (UOB), abattu par des individus encore non identifiés, en marge du mouvement des casseroles.

Selon le communiqué de cette organisation syndicale, l’objectif de cette journée « Université morte » était de témoigner son soutien à la famille du jeune étudiant abattu lors de la manifestation dite concert des casseroles dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville. A cet effet, les activités pédagogiques de ce jeudi 25 février 2021 ont simplement été suspendues.

Présents, les enseignants-chercheurs de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) ont respecté le DressCode retenu. Tenue noire dans le strict respect des mesures barrières. Une belle marque de solidarité envers ces populations qui, à travers le mouvement des casseroles, visent à dénoncer le caractère « suicidaire » de ces nouvelles mesures gouvernementales prises le vendredi 12 février dernier.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme. Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page