A La UneDerniers articlesSOCIETE

Cafe Spy 3 : la mère allaitante outillée sur la santé mentale

Le vendredi 8 novembre 2023, s’est tenue à Libreville à la pharmacie Saint Marie, la 3ème édition de l’événement dénommé « Le café psy ». Placée sous le thème « La santé mentale après l’accouchement, et si on en parlait ?», cette rencontre a permis d’édifier la gente féminine sur l’anxiété et les attitudes à adopter durant la période post-accouchement. 

C’est en présence des spécialistes en santé mentale, et de plusieurs participants désireux d’atteindre un meilleur équilibre mental que s’est déroulé la 3ème édition « le café psy ». Un événement qui a permis aux nouvelles mamans en particulier et aux parents en général d’être sensibiliser sur les différentes manifestations qui surviennent après un accouchement , notamment le post partum et le burn out parental , surtout comment gérer ces différentes étapes. 

Le post partum et le burn out parental qu’est ce c’est ?

Le post partum est un moment hormonal traversé par toutes les femmes après l’accouchement. En effet, l’arrivée d’un enfant est un grand événement qui  bouleverse l’équilibre chez les femmes.  «  Aucune femme n’est à l’abris du post partum. À la base il n’est pas pathologique et c’est important de revenir sur ces éléments », a indiqué un spécialiste. En l’absence de préparations, les émotions négatives peuvent constituer un danger tant pour les mères que pour les enfants «Pendant le post partum, la maman peut se sentir irritable, dépassée par les évènements, ou avoir des pensées négatives. Et lorsqu’on arrive à cet étape il faut consulter un spécialiste afin qu’il détermine sur quel plan traiter cela car à ce niveau il peut y avoir infanticide ou homicide».a indiqué la psychologue clinicienne, psychothérapeute Leila Désiré Beang Bekale.

A la différence du post partum, le burn out parental se caractérise par un épuisement physique et émotionnel dans son rôle de parentalité qui s’installe des années plus tard après la naissance.  Un trouble mental qui touche autant les femmes que les hommes, et qui bien souvent est à l’origine de la distanciation entre l’enfant et les parents « dès que j’entends l’enfant pleure, je cris, je deviens irritable, je n’arrive plus à cajoler l’enfant car je n’arrive plus à encadrer mon rôle de parent» a expliqué la psychologue du développement in éducation Chandelle Claude Koumba Boungou Antchouey.

Des solutions face aux  troubles mentaux 

Afin d’aider les femmes à gérer le stress et les difficultés, plusieurs recommandations ont été faites notamment, veiller à son alimentation. Selon le nutritionniste et diétécitien, Karl Mbatchi ,la nutrition est un facteur important pour que la femme n’ait pas un amortissement morphologique après l’accouchement. « Le fait de voir son corps changer est un post traumatique pour le mental, il faut bien se nourrir pour ne pas avoir une morphologie désagréable aux yeux de nos proches et pour son bien être». a-t-il déclaré.

Par ailleurs, les spécialistes de la santé mentale recommandent d’ en parler à un professionnel de santé pour une meilleure prise en charge. En effet, c’est sur la base d’une consultation chez un psychologue que l’on sera à même de déterminer l’origine du mal, et surtout le type de traitement approprié  car dans bien des cas,  ces troubles amènent certaines femmes à avoir le dégoût de donner la vie.

Gabon Media Time

Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page